L’enceinte, une explosion d’amour en milieu hostile.

Cet été, j’ai chroniqué des romans pour la plage autour de la sortie nationale du film La Cabane, adaptation cinéma du best-seller de Paul Young et j’ai découvert de nouveaux auteurs dont Eloïse Auvray !

Je vous raconte comment le temps d’un roman, je me suis essayée à la lecture d’un roman young adult : j’ai bien aimé !

L-enceinte

L’enceinte, tome 1 des aventures d’Amy

Eloïse Auvray, éditions MLK

2016-478 pages -18€90

9791096757015

Dès sa couverture, cet imposant roman intrigue. Cette jeune fille de dos c’est Amy, encore trop jeune pour être une adulte mais déjà trop marquée par les épreuves pour rester une enfant. Elle vit comme d’autres filles de son âge dans l’enceinte, une unité militaire froide et autoritaire dans laquelle les coups et les humiliations verbales sont légions.

 

C’est une communauté élitiste qui ne fait pas de cadeau aux plus faibles, les jeunes filles blindent leurs cœurs, font la guerre à leurs propres émotions, se méfient de leurs amies car l’entraide et la solidarité sont bannies dans l’enceinte. Et pourtant…même dans les endroits les plus sombres, dénués d’amour et dominés par la violence, Dieu règne.

Ce premier roman, édité par les éditions MLK (un des domaines d’activité de l’église MLK de Créteil) emploie les codes de la littérature young adult :  un roman d’apprentissage ponctué d’examens dans un pensionnat militaire où les jeunes adolescentes construisent leur identité. Eloïse Aufray aborde les thématiques de l’amitié, les relations sentimentales naissantes, le respect de l’autorité des adultes dans une société futuriste.

Elle a su tirer profit d’un procédé littéraire très efficace : démontrer que même dans les environnements les plus hostiles, on ne peut bannir l’amour. L’enceinte est l’exact opposé d’un feel good book, pourtant il porte le même objectif : redonner le sourire aux lecteurs face aux épreuves.

Ce roman s’adresse aux adolescents à partir de 13 ans mais aussi à un public adulte. Si vous avez passé comme moi l’âge des chicaneries de collégiennes, certains dialogues entre Amy et ses copines vous paraîtront superficiels.

Mais ce roman mérite de passer outre ce petit travers,  car il porte un message fort et authentique : il met en lumière les faiblesses et les absurdités de la loi moche et méchante pour faire éclore la grâce et la liberté qui permettent d’entretenir des relations constructives avec les autres.

Eloïse Auvray a su rompre avec les codes classiques de la narration puisque son roman débute sur des chapeaux de roues , elle ne laisse pas le lecteur faire connaissance avec Amy, dès les premières pages, le ton est donné : son destin est tout tracé : on l’entraîne avec dureté pour qu’elle serve toute sa vie dans l’une des unités opérationnelles de l’enceinte.

Ainsi, on rencontre une jeune fille seule au monde car toutes ses attaches familiales lui ont été arrachées lors d’un événement traumatisant dont elle ne se souvient que par des bribes.

Elle est sans cesse sur le qui-vive, accordant une confiance toute relative à ses proches, rendant coup pour coup quand on l’attaque. Puis une fameuse nuit initiatique va bousculer son état d’esprit.

Amy se rendra compte par la suite que nous avons tous besoin les uns des autres. Les règles inflexibles et rigides de l’enceinte sont peu de choses face à l’amour, l’amitié, la volonté de prendre soin, venir en aide à ceux qui nous entourent.

Les aventures d’ Amy se poursuivront dans trois prochains épisodes : quel sera l’heureux grain de sable (ou le grain de moutarde cité dans l’Évangile de Matthieu) qui viendra enrayer le fonctionnement de cette enceinte qui l’ embrigade?.

Les éditions MLK encouragent le talent des nouveaux auteurs. Si vous avez une jolie plume et des idées à coucher sur le papier, inscrivez vous au concours de nouvelles sur le thème de la féminité !

21728207_10156811443998066_2080008982277897734_n

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s