En attendant Livre Paris…

Ces deux dernières semaines, j’ai découvert dans mon fil Facebook une vraie story  autour du lancement du livre Sleeping beauties de Stephen King, à paraître le 7 mars aux éditions Albin Michel.

28058387_10157137662389278_8974555720009283754_n.jpg28056365_10157137662304278_583436716893943088_n.jpg

L’intrigue du roman est très simple mais fort efficace car elle est universelle : un étrange phénomène plonge les femmes du monde entier dans un sommeil profond. La fièvre Aurora touche alors la féminité toute entière même…. dans les locaux de la maison d’édition Albin Michel à Paris.

Tous les services se sont prêté au jeu : les attachées de presse, les éditrices, les traductrices, les réceptionnistes, les stagiaires… et c’est vraiment captivant. Je salue le travail très intelligent de la responsable du community management qui a pleinement réussi son opération pour plusieurs raisons :

  • la maîtrise du story telling : tous les jours, je guettais une nouvelle photo de la série.
  • une image fédératrice de la maison d’édition sans déployer de grands moyens : l’édition est un métier majoritairement féminin, ça servait bien l’intrigue et aussi ce petit shooting photo sans prétention donne une image authentique et sympathique d’Albin Michel.
  • ça fédère toute une communauté de lecteurs autour de la sortie d’un livre : le phénomène s’est même étendu aux libraires partenaires , à quelques jours de la journée internationale du droit des femmes. Chapeau bas pour ce timing au cordeau !

    28577689_10157175598754278_3228833142856621165_n

    DR Editions Albin Michel

large

Je suis avec attention la ligne éditoriale d’Albin Michel, auteur de référence dans le domaine de la littérature et des sciences humaines.
En tant que libraire, je reçois chaque trimestre leur revue culturelle 22, rue Huyghens  qui est vraiment d’une grande qualité éditoriale (c’est leur métier, je sais mais ça m’épate).

Elle a été lancée à l’automne 2016 et c’est mon grand plaisir de lecture à chaque fois que je le reçois : le dernier numéro consacrait un grand entretien à  Pierre Lemaitre pour la sortie événement du roman Les couleurs de l’incendie.

1458892573

Les livres-minaudières d’ Olympia Le Tan

 

Je commence à me préparer mon petit programme pour mon escapade annuelle au Salon du livre, histoire de saluer d’anciennes relations de travail ou de camarades du DUT métiers du livre sur les stands.

J’ai découvert, je ne sais plus comment mais je me suis ruée samedi dans une librairie l’acheter, que Marie- Aude Murail avait finalement décidé d’ajouter un tome 4  à sa trilogie tellement passionnante Sauveur & fils.  

Je suis en cours de lecture et j’ai hâte d’être à samedi pour assister à la conférence de Marie-Aude Murail à Livre Paris et ensuite demander une belle dédicace. C’est une auteure que je suis depuis tellement longtemps.

Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule , il se trouve que Samantha Bailly a écrit une suite depuis Les stagiaires. Un grand merci à JC Lattès d’avoir eu la gentillesse de me l’adresser en service de presse : ça s’appelle Indéterminés.

Soyons réalistes, je n’aurais pas le temps de le lire d’ici samedi mais j’ai hâte de rencontrer Samantha Bailly sur son stand si l’occasion se présente…

 

20180315_085946.jpg

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s