Trois jours à Budapest, la perle du Danube, mai 2017

 

budapest-parlement.1478994.104

On a rejoint le temps d’un grand week-end nos copains de Sofia pour une première visite en Europe centrale et ça nous a convaincu : Budapest, nous reviendrons !

Mais pas en mai ou en juin quand de grands couillons viennent se piquer la ruche en masse pour des enterrements de vie de garçons : le trajet en avion fut long !

Budapest est un fleuron de l’Art Nouveau européen, je m’en suis aperçue en sortant du métro avec le magnifique musée des Arts décoratifs et ses tuiles vernissées, ses acrotères et son décor magyar exceptionnel.

Le chef de file de la Sécession hongroise en architecture s’appelle Lechner, c’est l’homologue de Gaudi à Budapest. Je reviendrai à Budapest admirer la magnifique Caisse d’épargne Art Nouveau, le marché et la gare la prochaine fois. On circule facilement à Budapest grâce au charme rétro des tramways et des stations de métro en bois.

Je vous donne cinq bonnes raisons d’aller découvrir Budapest mais on pourrait en trouver des milliers d’autres tant cette ville est géniale.

–  Vous devez prendre votre maillot pour aller aux bains Szechenyi (attention, le hongrois est imprononçable) dans le Bois de Ville. Son architecture jaune moutarde Belle époque, ses cabines en bois dignes d’un Titanic à quai, vous emmènent directement en 1914, date de création de cet établissement thermal. C’est le plus grand d’Europe avec ses multiples bains extérieurs et intérieurs , une expérience inoubliable.

bains-szechenyi-3

–  Goûter le  fameux goulash (un ragoût de viande parfumé au paprika) dans un restaurant dédié aux Rolling Stone, en contrebas du téléphérique en bois. Les serveurs étaient très sympa et on a beaucoup apprécié qu’on nous fasse pas une addition salée spéciale touristes.

–  Monter à bord du somptueux téléphérique en bois sur les hauteurs de Buda et de son château. C’était fabuleux, cette vue panoramique sur le Parlement, les ponts qui mènent vers Pest… Nous n’avons pas visité le fameux bastion des pêcheurs (notre virée malheureuse sur l’île Marguerite nous a bien fatigué) mais le peu que nous avons vu de Buda nous a émerveillé, nous avons vu les vestiges d’une cité très faste.

– Déambuler de nuit le long du Danube avec ses bateaux et l’illumination de ses ponts. Le Danube est vraiment un fleuve impressionnant. Comme de riches touristes, on aurait pu embarquer pour une longue croisière qui nous aurait déposé en Bulgarie…

– Visiter le quartier juif dans le centre de Budapest. Nous n’avons pas eu le temps de visiter l’intérieur de la grande synagogue, c’est l’un des plus grands temples juifs d’Europe. Ce quartier est très beau et j’ai été très touchée par les chaussures déposées sur un quai du Danube, ça illustre bien le devoir de mémoire.

La sculpture publique est très présente à Budapest comme à Sofia, les tramways se ressemblent, nous reviendrons à coup sûr à Budapest avec tout un périple en Europe centrale pour la beauté de l’architecture : Vienne, Prague…

Un conseil : évitez l’île Marguerite qui est un vrai traquenard où il n’ y pas grand chose à voir et je n’ai pas été trop impressionnée par les ruins bar.

budapest-hongrie-455434-jpg_310123

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.