Mon top 5 des parcs et jardins publics en Europe

parcs et jardins publics.jpg

Depuis que nous sommes devenus parents, nous devenons experts en jardins publics pour découvrir ceux qui sont le plus accessibles en transports publics, mais aussi les moins bondés, les plus protégés en termes de bruits urbains et ceux qui nous dépaysent le plus…

Il faut dire que dans le 20eme arrondissement, nous sommes plutôt bien lotis : entre les Buttes-Chaumont au nord, le lac Daumesnil au sud, nous avons l’embarras du choix entre le square Séverine, le pavillon de l’Ermitage, le jardin de la rue Vitruve, le square de Gambetta et celui de la place Martin Nadaud sans parler du Père Lachaise…

Nous avons la chance de vivre dans un vrai poumon vert avec des petites maisons biscornues, ce qui me change des immeubles haussmaniens tellement rectilignes. Je suis fan de mon quartier, cela va sans dire…

Cet été, nous sommes partis en vadrouille en Bulgarie, à Lyon, dans le Vercors à Autrans et Méaudre… Un article consacré aux cinq jardins publics qui ont marqué notre été m’a paru être une riche idée !

Le parc de la Villette, depuis le tramway 3b à Paris 19eme arrondissement.

parcvillette.jpg

Je le connaissais enfant quand je pique-niquais dehors en visite à la Cité des sciences mais je l’ai vraiment découvert en amoureux quand c’était l’euphorie Pokémon Go et que des grappes d’adolescents nous entouraient pour chasser Pikachu et ses potes, c’était épique.

J’aime beaucoup les pelouses près du canal et surtout les œuvres d’art contemporains : le vélo géant décomposé de Claes Olenburg, un artiste important du pop art américain. On voit un morceau de ce vélo depuis le périphérique c’est fort non ?. On a aussi découvert une maison assez atypique, où l’on compte se réfugier à la prochaine canicule car son allée de platanes est très rafraîchissante.

J’ai remarqué que les platanes sont l’arbre phare des meilleurs jardins publics, je les ai même photographié à Bourgas en Bulgarie. Je lance donc mon grand coup de gueule suite à un article que j’ai lu dans Le Monde sur les îlots de chaleur dans Paris : arrêtez de raser les platanes, on respirera mieux !

J’en viens alors à vous présenter mon deuxième coup de cœur de l’été :

Le jardin maritime de Burgas, Bulgarie

jardinbouras.jpg

Burgas est la ville natale de mon mari aux bords de la Mer noire (comme dans le bêtisier de Questions pour un champion), où j’ai la chance d’aller en vacances chaque année. Ce jardin est le jardin d’Eden sur terre pour moi. Il sépare la ville de la plage par une grande terrasse immense avec une vue superbe. C’est le paradis pour les enfants avec la piscine, les aires de jeux, les glaciers, les loueurs de vélos, les petites cabanes en bois, les bancs et surtout les statues qui m’intriguent : il y en a plus de deux cents. A Sofia, j’aime aussi le parc du Théâtre National Ivan Vazov avec la statue de danseuse.

Le parc de la Tête d’or à Lyon

teteparcteteor.jpg

Il est reconnu sur le plan régional quand on habite à Valence, plus au sud. Et j’ai bien compris son pouvoir d’attraction dès l’entrée avec ses superbes grilles en fer forgé. Construit en 1857, ce parc urbain mesure plus de 115 hectares avec des serres, un superbe zoo et aussi un vaste lac où l’on peut naviguer avec de petits bateaux à moteur.

La vue sur la colline de la Croix Rousse (l’équivalent de Montmartre à Paris) vaut le détour. Nous avons vu des tortues domestiques adoptées par le parc, des singes, une panthère et un lion, un jeune paresseux, des oies cendrées en liberté… Il y avait beaucoup de monde, la chaleur était supportable, ce fut donc une visite agréable et nous reviendrons c’est sûr pour jouer au molky.

tedor.jpg

Le jardin d’Acclimatation, Paris

Jardin-dAcclimatation-Paris-39-copyright-French-Moments.jpg

De retour à Paris, nous nous sommes décidés à prolonger les vacances avec une visite à Neuilly après avoir fait chou blanc en novembre dans notre projet de visiter la fondation Vuitton.

C’est un parc très moderne et ultra sécurisé avec ses portails à l’entrée : il a été fondé au 19eme siècle par Alphand, l’un des élèves du baron Haussmann, fondateur du parc des Buttes-Chaumont mais il a été entièrement rénové. Avec ses attractions, cela ressemble plutôt à un mini Disneyland Paris où il faut souvent mettre la main au porte-monnaie. Mais pour 5€ l’entrée – promenade, cela valait la visite.

Les jeux d’eau proches de la fondation Vuitton valent le détour. On a beaucoup aimé les petits bassins et les jardins aquatiques, les architectures japonaises nous ont bien dépaysés. Nous n’avons pas eu le temps de tout voir car il faisait très chaud et c’était bondé mais nous reviendrons assurément un matin !

Emballés par notre visite au jardin d’acclimatation, nous redonnerons sa chance au bois de Boulogne cet automne même si c’est très loin de chez nous.

Et voici le moment de vous donner ma dernière adresse, même si j’ai du mal à lâcher le bon plan (un jardin public peu connu à Paris, c’est comme un bon coin à champignons) :

Le lac des Minimes à Fontenay sous bois.

C’est notre terrain de jeu favori pour le molky et les pique-niques dès qu’il fait beau. Moins connu que le lac Daumesnil mais tout aussi sympathique, on peut y faire de la barque et manger de bonnes glaces au pavillon de la Main Jaune, accessible en Vélib et en RER A facilement.

carte-postale-ancienne-94-fontenay-sous-bois-le-lac-des-minimes-1914.jpg

D’autres carnets de voyages dans ce blog :

– Un road trip à Marseille

– Sofia et la mer Noire en Bulgarie

Anvers en automne

– Mes meilleurs spots dans la Drôme

 

 

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.