Un week-end de mariage en Rhône-Alpes

Cet été, nous sommes partis trois jours dans le Vercors à l’occasion du mariage de ma chouette cousine Olga avec Loïc.

Je n’y étais pas allée depuis une vingtaine d’années et retourner à Méaudre, Autrans, Lans en Vercors et Villard de Lans fut l’occasion d’actionner la machine à souvenirs.

Lyon & meaudre

Quand j’avais entre cinq et huit ans, nous avons passé plusieurs étés au camping de l’Oursière avec mes cousines, mon frère et mes grands-parents. C’est à Méaudre que j’ai appris à nager  et à la patinoire de Villard de Lans, j’ai eu un autographe de la championne de patinage artistique Surya Bonaly.

C’est peu dire que j’aime beaucoup le Vercors, une destination bien pratique pour de premières vacances estivales avec un bébé de six mois quand on a subi un mois de juillet caniculaire à Paris.

Nous sommes arrivés à la gare de Grenoble en TER depuis Lyon, un trajet bien agréable et ergonomique pour une poussette king size (bravo les gars!). J’ai vu Grenoble sous un autre jour et la route jusqu’ Autrans fut très belle.

vernay.jpg

Nous avons logé au Logis de France Le Vernay dans le centre d’ Autrans. L’hôtel était très confortable, bien insonorisé et le personnel avait pensé à notre lit parapluie indispensable. J’ai bien aimé leur décoration dédiée au ski et leur salle à manger assez moderne. Il y avait même une piscine mais nous n’avons pas pris le temps de la tester.

hotellevernay.jpg

Autrans-Méaudre est une chouette destination familiale aussi bien en hiver qu’en été : ski de fond, ski de piste, speed-luge, vélo, piscines et loisirs aquatiques, tout est conçu pour se régaler au vert. Je pense me convertir aux vacances montagnardes pendant l’été si le réchauffement climatique s’accentue rapidement.

Les prix de logement et d’alimentation grimpent un peu avec l’altitude mais c’est tout de même raisonnable.

Beaucoup d’amis parisiens connaissent le Vercors pour y être venus en classe de neige ou en colonie de vacances. Moi, j’ai eu le droit au devoir de mémoire du maquis du Vercors et cela m’a un peu traumatisée les histoires de massacres de résistants à huit ans.

Le vin d’honneur du mariage s’est déroulé au refuge des Narces en altitude dans un petit bosquet, un refuge de biches comme l’aurait aimé mon grand-père. C’était vraiment délicieux (il faut dire que le marié est patron de trois boucheries en Isère) et la décoration était originale. Le photo booth était bien chouette : une cabine de télésiège.

Le Vercors, c’est un massif montagneux plus accessible que les Alpes où l’on peut pratiquer le ski de fond, le ski de piste, les raquettes à Fond d’Urle ou à l’ Echaillon, entre Drôme et Isère.

Nous avons emprunté la magnifique mais redoutable route des gorges de la Bourne avec ses villages pittoresques que j’aime tant : Saint Nazaire en Royans, Pont en Royans…

pontenroyans

Les maisons suspendues de Pont en Royans. Isère tourisme. Droits réservés

C’est une région avec des trésors gastronomiques : le Saint-Marcellin, les ravioles du Royans… Cela me donne faim tout ça !

raviolesroyan.jpg

Retrouvez d’autres carnets de voyages ici :

–  Les plus beaux spots de la Drôme

–  Un tour sur le plateau ardéchois

– Le top 5 des meilleurs jardins publics

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.