DIY Dessiner une carpe koi aux feutres LYRA et Tombow

Cet automne, j’ai enfin trouvé des coloriages grand format comme le les aime dans ma boutique fétiche Sostrene Grene, rue du faubourg Saint-Antoine, près de Bastille.

73042692_520055861889172_4707728459502411486_n(1).jpg

Et comble du hasard, il y a des modèles géniaux de fleurs, de carpes koi et de cactus. De quoi m’éclater avec mes feutres Tombow et Lyra. J’étais un peu dépitée du résultat un peu piteux qui était dû à la qualité un peu médiocre du papier du carnet de coloriages.

72689073_10156186997611652_3358845694566727680_n.jpg

Heureusement, je ne me suis pas laissée abattre et j’ai réessayé avec du papier calque, pour un effet de transparence tout à fait réussi : on se croirait dans un étang . Je suis une grande fan de ces carpes koi tellement esthétiques qui me rappellent le tableaux des poissons rouges de Raoul Dufy.

Toute la réussite du coloriage tient dans l’observation des reflets de l’eau et des nuances de la peau des capes koi (un peu comme des crevettes). Il faut tester son camaïeu de bleus et de verts pour l’eau, doser les écailles de couleur rose, orange carotte, rouge vermillon, jaune… C’est surtout pour la tête et les nageoires qu’il faut être le plus précis pour que ça soit le plus ressemblant.

Je suis particulièrement contente de l’effet de transparence du papier calque même si ça a a un peu abîmé la pointe de mes feutres car le papier calque est gras.

la-capucine-giverny

La Capucine à Giverny. Trip advisor. Droits réservés

Maintenant je cherche comment l’afficher si je le colle dans mon bullet journal ou si je l’agrandis en le collant sur une feuille Canson. J’ai bien envie de multiplier les carpes koi comme dans le bassin du restaurant La Capucine à Giverny ou le jardin intérieur du Petit Palais à Paris.

GALLERIES-4-Petite-Palais

Le jardin intérieur du Petit palais.

Je vais aussi aller chercher sur Pinterest comment réaliser des carpes koi en tissu pour ma petite fille !

Cela me donne aussi bien envie de redessiner  la superbe illustration que j’ai repérée sur le compte Instagram de Giulia Iulia : les hippopotames dans leurs eaux turquoises.

72210722_518724272280135_1877836704306666314_n

Illustration inspirée du compte Instagram Giulia Iulia

 

D’autres articles du Bal littéraire des sardines ici :

– carnet de voyages : Monet, l’ambassadeur de Giverny

-DIY Décorer une chambre de bébé sur le thème de la forêt

-découvrir l’oeuvre du Facteur Cheval à Hauterives dans la Drôme

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.