Découvrir le coffret Kube Angleterre en ce début de printemps

Sans titre (33)Cette semaine, nous avons regardé en amoureux Le discours d’un roi avec le talentueux Colin Firth. Comment un monarque bègue a dû remplacer son frère frivole au pied levé au trône d’Angleterre en 1936 quand Hitler commençait à mettre le bazar partout en Europe.

C’est à cette même époque que se déroule le roman que je suis en train de lire : Etés anglais, la saga des Cazalet tome 1 d’ Elizabeth Jane Howard, éditions La table ronde.

J’aime beaucoup la culture anglaise, notamment la littérature qui décortique les rapports sociaux dans la noblesse anglaise, unique en Europe.

af5941_0610d9e445824678b7b20571cffebfdb_mv2

Droits réservés La Kube

instakube

C’est l’équipe de la Kube qui m’a offert ce livre dans une box des libraires toujours aussi originale, avec un joli marque page plume, ses superbes boites de thé et cette housse à livres très pratique.

Je le reconnais, j’ai failli abandonner cette lecture. Pourtant, elle réunit tout ce que j’aime habituellement :  les problèmes de riches des aristocrates anglais comme je les affectionne dans Downton Abbey. Ils s’ennuient dans leur manoir du Sussex alors ils viennent s’encanailler à Londres et rentrent au bercail par le train de dix heures trente…

J’ai eu un blocage à cause de l’avalanche de personnages, je n’ai rien compris aux liens familiaux entre untel et unetelle et j’ai eu la mauvaise idée de lire la biographie de l’auteure avant de commencer le roman. Pour une raison que je n’ignore encore, elle ne m’a paru pas très sympathique ( voici l’argument de lecture le plus nul de l’histoire de ce blog).

Mais j’ai persévéré en reprenant ma lecture à la page 300 : je suis capable de prendre une lecture ou une série en cours de route. Je me suis attachée qu’ aux trois jeunes couples de cette famille pour en comprendre l’intrigue et cela a marché : je me suis laissée prendre au jeu de ce livre !

Tous les romans qui parlent de la guerre en Angleterre me fascinent car les Anglais ont été très courageux face aux raids aériens et aux temps de misère et de faim. Sans la détermination du roi Georges VI, alors que son frère et sa maîtresse fricotaient avec les nazis, la seconde guerre aurait pris un tout autre tournant si l’Angleterre était tombée.

Sa fille Elisabeth II, 93 ans, m’a épatée cette semaine avec son discours pour encourager son peuple à tenir bon face à l’épidémie de coronavirus. Boris est à l’hôpital mais Elisabeth, bon pied bon œil, tient la barque comme d’habitude. Elle suscite l’admiration même quand la monarchie n’est pas notre tasse de thé !

En guise de lettre d’amour à la perfide Albion, je vous ai préparé une sélection de cinq articles tous genres confondus : séries, littérature, films, carnets de voyages autour de la box Kube Angleterre de ce printemps.

Je forme le rêve de pouvoir aller faire un tour un jour à Brighton et dans le Sussex.

  1. Un guide anti-touristique de Londres, publié aux Arènes
  2. Last Christmas renoue avec la rom com et c’est réussi
  3. Turn up Charlie, un grand malabar devient la nanny d’une pré- adolescente pénible
  4. Pourquoi j’aime la série The crown
  5. Une de mes pépites séries : Call the midwife sur Netflix

Last Christmas (1)

Dans un prochain article, je vous recommanderai cinq romans pour oublier le coronavirus ! 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.