Bricolages et autres DIY

Longtemps j’ai pensé que je ne savais pas dessiner, ni créer quelque chose de beau. Et puis il y a eu toute une mode des Do It Yourself avec des tutos très bien construits.

Finalement, je me suis prise au jeu, perfectionnée au fil du temps et surtout j’ai découvert que d’une erreur, on pouvait tirer une astuce : un peu comme la tarte Tatin en cuisine.

Voici quelques unes de mes trouvailles. Comme pour les recettes de cuisine, j’aime bien aller en dehors des sentiers battus.

Ma tour Eiffel en papier Une sardine à Paris

Grâce à un super tuto du blog Make my lemonade , j’ai crée mon identité visuelle : une sardine à Paris. J’en ai fait une dizaine dans toutes les couleurs, grâce au papier top génial de chez Action (j’espère en retrouver pour en refaire !), un scalpel et l’indispensable colle verte Scotch.

22095966_1849207655409291_8673634298724081236_o.jpg

Ma petite table basse décorée avec du wax et des rubans.

Le matériel : de la peinture noire en tube bon marché de Babou, des rubans un peu épais par 3 m trouvés à Action de Villiers le Bel, un bout de tissu wax qui vient d’une boutique Toto tissus de Château Rouge, malheureusement disparue depuis.

Pour peindre en noir le plateau en bois verni de cette table, j’y suis allée à la barbare. Le gros pinceau perdait ses poils, les couches étaient tout sauf régulières mais je me suis bien amusée et c’était ça le principal. Finalement, l’aspect très épais et sombre de la peinture rend bien.

28166596_10154983210941652_652983233469354108_n.jpgJ’ai suivi les courbes sinueuses de la table basse avec des rubans épais, je ne sais pas ce qui m’a pris mais cela a été une réussite. Et cette bonne idée s’est confirmée avec le motif du poisson, j’ai cousu un gros bouton mauve et doré qui représente son œil.

La seule difficulté a été le rendu du bout de tissu sur la tablette en verre car je n’ai pas sorti ma machine à coudre (je ne sais même pas m’en servir). J’avais envie de finir ma table rapidement alors j’ai scotché le tissu au gros scotch de déménageur (transparent tout de même) parce que la haute couture et moi sommes définitivement fâchées : c’est trop long !

Pour la blague, on met sur la tablette en verre notre box Internet du 21eme siècle et par dessus la vieille Hermes suisse de mon grand-père, une machine à écrire verte très vintage. J’ai vu la même dans un magasin de vêtements à Budapest mais aussi à l’exposition consacrée à René Goscinny au musée d’art juif de Paris.

La petite renarde endormie en feutrine

Le matériel : de la feutrine de Rougié et Plé, Hema et Babou, des fils de couture de différentes couleurs….

unnamed (1)

Ma première renarde endormie réalisée avec Mapu picchu

C’est la première pièce que j’ai fait avec mon amie Marion. On voyait plein de renards ou de hiboux comme motifs de vêtements ou de décoration.

Alors on a taillé une forme un peu géométrique dans de la feutrine épaisse et surtout on s’est bien pris au jeu de broder les yeux endormis de ces petites renardes très graciles.

Toute la difficulté de la chose est de parvenir à rendre une unité des couleurs par la découpe parfait des formes blanches qui doivent vraiment s’intégrer au museau marron.

Retrouvez les bouillottes renardes de Mapu Picchu ici!

Je me suis beaucoup plus régalée quand j’ai agrandi le format de mes renardes endormies.

 

Les renardes à accrocher à une porte

20170501_105600.jpg

C’est ce qui m’amuse le plus à faire mais qui me donne aussi le plus de fil à retordre. Ce sont des renardes à accrocher à une porte pour indiquer quand un bébé dort.

Je ne fais qu’appliquer les idées que j’avais réalisé en petit format mais ici je rembourre avec du kapock (vous pouvez éventrer un oreiller bon marché c’est la même chose).

Et donc c’est un vrai casse-tête pour assembler les pièces car tous les points de couture sont visibles sur l’envers. L’an dernier pour Pâques, le chocolatier Yann Couvreur avait réalisé de superbes renardes en chocolat, véritable source d’inspiration pour moi ! .

264493-chocolats-de-paques-2017-by-yann-couvreur

Mon prochain défi créatif serait de me trouver un buffet Mado sur le Bon coin. Ma grand-mère en Ardèche en a un et je l’aime beaucoup pour ses formes rondes qui me rappellent les années 1950. J’en ai vu un vert anis qui m’a tapé dans l’œil dans le magasin d’un opticien sur l’Île Saint-Louis.

buffet-50-mado21.jpg-1024x680

Le blog de Rita le chat .

Grâce aux blogs Rita le chat et Marjoliemaman, je scrute le hastag #montremoi ton mado pour piocher des bonnes idées. Affaire à suivre….

 

Publicités